Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soumission

Le 20 décembre dernier, Antoine Gallimard annonçait une prochaine réédition des pamphlets de Céline, avec avertissement et appareil critique : « L'intention est d'encadrer et de replacer dans leur contexte des écrits d'une grande violence, marqués notamment par la haine antisémite de l'auteur. »

Ce qui suscita l’ire du lobby qui n’existe pas, et nommément la montée au créneau de l’inoxydable Serge Klarsfeld.

Le 9 janvier, Antoine Gallimard dénonçait un « procès d’intention » et affirmait : « On n'a pas à pousser les éditeurs à s'autocensurer ». Il ajoutait :

« Il n'y a aucune raison de ne pas publier ces livres, il y a bien pire. Les livres bien pires ce sont les livres insidieux, dans lesquels il y a un antisémitisme rampant, qui ne dit pas son nom. Je trouve que le débat est un peu hystérique, un peu fou. »

Deux jours après, le 11 janvier, Antoine Gallimard publiait un communiqué disant que « les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies » pour « envisager sereinement » de publier les pamphlets de Céline, et qu’il comprend et partage « l’émotion des lecteurs que la perspective de cette réédition choque, blesse ou inquiète pour des raisons humaines et éthiques évidentes ».

Le lobby qui n’existe pas a fait part de sa satisfaction.

Commentaires

  • Bagatelles pour un (nouveau) massacre de Goyim après celui de 14-18. Céline avait compris que 80 millions de morts seraient le prix à payer pour satisfaire le grand projet de quelques milliers de lobbyistes très bien organisés. Les 50 pages dans lesquelles il raconte son voyage en URSS valent bien tout Malraux. Dommage que cet écrivain ait été aussi allergique au christianisme ("les religions à petit Jésus"...).

  • gratuitement et sous différents formats avec une liseuse ces textes sont disponibles ici et ailleurs :
    http://pourlhistoire.com/epub.html

  • Et bine nous allons éditer à la place de ce guignol !!!

  • « les conditions méthodologiques et mémorielles (un petit clin d’œil à la dictature pointilleuse des Nora et consorts) ne sont pas réunie »
    Il faut mettre un -s- à réunies. Cela dit, ça m'étonnait aussi, qu'elles le fussent, singulièrement en France, cette soi-disant démocratie, où règne une prétendue liberté d'expression. Du train où vont les choses, l'anti-judaïsme sera bientôt passible de mort, comme dans l'URSS de Lénine et de sa bande de coupe-jarrets.

  • coupe-jarret

  • J'ai un petit peu de mal à saisir ce qui peut justifier tant de désolation pour un catholique, dans le fait que ces torrents de merde (je me mets à l'unisson de l'auteur et encore de très loin) ne soient finalement pas réédités. Si ce n'est par antisémitisme pur, évidemment, mais autant le dire tout de suite. Parce qu'en dehors de cette louable qualité j'entends bien, ces pamphlets (que j'ai lus, on les trouve en un clic sur internet) sont absolument immondes. Avalanche d'ignominies, orduriers, obscènes, pornographiques, scatologiques, répugnants, visiblement issus d'un cerveau malade. C'est d'ailleurs presque aussi illisible, au delà de quelques pages, qu'un délire de clochard psychotique tels qu'on en croise parfois, insultant la cantonade dans le métro. Si je copiais ici de larges extraits de Bagatelles, j'imagine que je serais censuré tellement c'est innommable. Le catholicisme n'y est d'ailleurs pas épargné au passage. Alors d'accord il exposait dès 1937 en termes choisis qu'il fallait mettre tous les juifs dans des fours, mais sinon je m'interroge un peu sur ce qui vaut aux vomissures de Céline un tel mouvement de sympathie émue dans certaines sacristies.

  • Ouais, c'est comme Homère, Michel-Ange, Molière et Jean-Sébastien Bach : très surfait.

  • Les pamphlets n'ont pas été écrits à l'intention des enfants... et des chaisières, mais pour les futurs mobilisés, les "puceaux de l'horreur" appelés à aller se battre pour Dantzig et la City.
    Et puis concernant les torrents de merde, pauvre chochotte, des masses de cadavres d'hommes de vingt ans pourrissants et grouillants d'asticots, cela vous agrée?
    Et puis encore, avant de parler d'un livre, faudrait-il l'avoir lu attentivement, le crayon à la main. Donnez moi la citation et les références où Céline invite à passer les Juifs au four.

  • NDLR : - Si demain, par supposition, les Fritz étaient rois... Si Hitler me faisait des approches avec ses petites moustaches, je râlerais tout comme aujourd'hui sous les J...
    Exactement. Mais si Hitler me disait: " Ferdinand! C'est le grand partage! On partage tout! " Il serait mon pote!
    Les J...... ont promis de partager, ils ont menti comme
    toujours... Hitler il me ment pas comme les J....., il me dit pas je suis ton frère, il me dit " le droit c'est la force " : Voilà qui est net, je sais où je vais mettre les pieds, Je me fais miser, ou je me tire... Avec les J.... c'est tout sirop... tout manigances
    ...insinuances... gonzesseries... cancans, frotti-frotta... boomerang, harach-loucoums...
    On sait plus ce qu'on prend dans la bouche, si c'est une bite ou une chandelle... C'est une franc-maçonnerie dans l'autre ...La Révolution ?... mais je veux bien! Pas plus égalitaire que moi!... Je suis un enfant de Robespierre pour la question d'être
    suspicieux... Alors les privilèges ?,.. Mais [84] j'en ai aucun! Je m'en fous... Celui qui n'a pas tout donné il a rien donné du tout... C'est ma devise absolue. " Débrouillard " est mort comme " Crédit! " Qui veut essayer ? le bain alors!... Et tous ensemble! Les hautes fonctions dans la même flotte! la même carte au boulanger! Pas un à pied, l'autre en vélo. Pas un à dix sous, l'autre à mille... Vous allez me dire, ces choses-là,
    c'est des bavardages, Ferdinand débloque encore... C'est bien! C'est bien!... je l'admets. Je vais vous donner des précisions, minute!... vous citer des faits, des
    circonstances, je vais être bref, actuel et typique, je ne veux pas vous ennuyer, vous me direz si j'ai menti... " -

    Bof !!
    Pas de quoi casser la patte d'un franc-mac .............

  • Il est certain qu'il écorche certains, du moins ceux qui se reconnaitrons :
    Ndlr Céline : " Les Loges maçonniques comptent toujours parmi leurs adhérents un très grand effectif de " frères pougnassons ", simples petits êtres anxieux d'améliorer leur petit
    bœuf... leur consistance matérielle... d'assurer, d'amplifier leurs " ronds de cuir ", petits ambitieux de comices... désireux petits caids... Ils constituent l'infanterie, le grand effectif besogneux de la Libre Pensée.

    Evidemment l'on ne saurait demander à ces pleutres, ces crouilleux petits maquereaux déroutés, autre chose que le salivage "tout venant", la bulleuse jactance électorale... le
    dégueulage des formules démagogiques, toutes chiées pour Robots saouls... Ils s'en donnent!... L'on ne saurait à aucun prix les initier, ces cloportes, de grands Desseins.
    Le Consistoire i.......... est précisément formé lui, créé dans ce but, pour l'étude et la manœuvre des grands Desseins j...... Il est constitué par une élite. Ce n'est plus là l'un de ces petits clans de minces truands sournois, resquilleurs, néo-jésuites, sursoufflés, surfaits, comme il en grouille, c'est fatal, au fond de toutes les Loges... Alouettes " -

    Ne sommes nous pas plus proche d'un " Bérurier " , philosophant dans une bon vieux S.A., avec une pointe d'Audiardise ? ..........

  • Attendu que l'édition d'origine date de 1937, les droits sont dans le domaine public, chacun peut donc rééditer librement ................
    C'est ce que nous allons faire !!!

  • @J.EFF Une directive E.U. a étendu les droits d'auteur à 70 ans après la mort de l'auteur, et pas après la date de publication. Il faudra attendre 2031.

  • Vous êtes peut-être éditeur, à tendances suicidaires ?... J'imagine que le petit-fils de Gaston ne souhaite pas que la LDJ vienne plastiquer ses locaux. C'est qu'il est encore très actuel, Céline, et même de plus en plus...
    Quoi qu'il en soit, sans même parler des pdf et des epub, qu'on se procure en cinq minutes, il existe déjà une édition papier des pamphlets (canadienne, si je ne m'abuse) qu'on peut commander facilement sur certains sites de vente en ligne.

  • Tout ceci ressemble à un coup monté, une intox du "lobby qui n'existe pas" pour faire croire au petit peuple que le plus grand danger à notre époque c'est l'antisémitisme. Le plus grand danger à notre époque c'est que les salopards soient au pouvoir qu'ils soient juifs ou pas. Et au passage cette intox permet de détecter quelques Célinephiles. Mais comme l'ont signalé quelques commentateurs, Céline n'est pas de notre paroisse.
    On ne fait pas tellement de cinéma pour éditer "Das Kapital" (plus de 100 millions de morts), ou "Mein Kampf" (quelques dizaines de millions de morts). Et on peut oublier les milliards d'enfants avortés.

  • L'un de mes excellents profs, Jacques Solé, brillantissime, drôlissime, intelligentissime et tout ce que vous voudrez, avait le goût du paradoxe et nous mettait en garde, naïfs étudiants que nous étions (c'était il y a longtemps), contre l'idée qu'il puisse y avoir des complots. Je l'aimais beaucoup. Depuis, j'ai lu Monseigneur Delassus, Céline, Douglas Reed, Alexandre Soljénitsyne, Robert Faurisson, Thierry Meyssan, Pierre Hillard, etc. Je me suis dit que contester la possibilité des complots à l'échelle des Etats, ou même à l'échelle internationale, était aussi absurde que de soutenir (comme le fait l'Eglise depuis Vatican II) que le catholicisme est une religion privée et qu'il faut défendre une "saine" laïcité étatique, comme si c'était un inconvénient pour la vraie foi et une tare, pour un chef d'Etat, d'aller à la messe tous les dimanches ou de consacrer son pays au Sacré-cœur.
    Il y a des complots privés qui visent la sphère privée, et il y a des complots internationaux, transnationaux, qui passent par la cooptation au plus hauts niveaux financier, politique, médiatique, culturel ou universitaire des membres plus ou moins conscients de la mafia complotiste. Les inventeurs du genre, les champions toute catégorie ne sont pas les Bretons. C'est ce que des gens comme Céline ont montré. Avec qui ? Avec brio...

  • aux plus hauts niveaux

  • "contester la possibilité des complots à l'échelle des Etats, ou même à l'échelle internationale, était aussi absurde"

    Il suffit de lire certains textes juifs :

    Lévitique 25 : « 44C’est parmi les nations qui vous entourent que tu prendras le serviteur et la servante qui t’appartiendront, c’est d’elle que vous achèterez le serviteur et la servante. 45Vous pourrez aussi en acheter parmi les enfants des immigrés en séjour chez toi, ainsi que parmi les familles auxquelles ils donneront naissance dans votre pays, et ils seront votre propriété. 46Vous les laisserez en héritage à vos enfants après vous comme une propriété, vous les garderez comme esclave pour toujours. Mais en ce qui concerne vos frères, les Israélites, aucun de vous ne dominera avec dureté son frère…Quand tous les ennemis auront disparu, dans les guerres ou par métissage, alors le Mashiah arrivera. »

  • @ Stavrolus
    eh ben ça alors vous, vous avez fréquenté de drôles d'auteurs. Vous devez donc être un drôle de personnage, même un polisson... pour avoir lu Faurisson !

    Je ne vous jette pas la pierre, car j'ai moi-même beaucoup péché... jusqu'au jour où, sur le chemin de Damas, j'ai été appelé à rejoindre la communauté des Hommes...

    Depuis, je me suis abonné à Panorama, à La Semaine de Suzette, à Pif Gadget... j'ai lu tout d'Ormesson, Lautréamont, Mazeline, Vaseline... et tout va bien, tout va bien, tout va bien, tout vaaaaaaaaa.................très bien madame la Marquiiiiise.

Écrire un commentaire

Optionnel