Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Brexit

La Chambre des Communes a adopté au petit matin en deuxième lecture le projet de loi d’abrogation de l’acte d’adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne en 1972.

On disait que Theresa May affaiblie aurait besoin des dix voix des Unionistes d’Irlande du Nord pour faire passer le texte. En fait celui-ci a été adopté par 326 voix contre 290. Même sans les unionistes elle avait donc encore nettement la majorité.

Evidemment elle n’a pas caché sa joie : « Le Parlement a pris la décision historique de soutenir la volonté du peuple britannique et de voter pour une loi qui apporte certitude et clarté en vue de notre retrait de l'Union européenne. »

Le texte, qui rétablit la souveraineté du droit britannique et permet au gouvernement de faire un sort aux quelque 12.000 règlements européens qui s'appliquent actuellement dans le pays, va maintenant être examiné pendant huit jours en commission avant de poursuivre son parcours parlementaire.

Écrire un commentaire

Optionnel