Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Patern

300-carnoet_8891.jpg

Bon, d’accord, cette note liturgique, par exception, concerne quelques dizaines de personnes… Mais, quoique ce soit un dimanche, c’est bien la messe de la fête de saint Patern que j’ai aujourd’hui, comme aussi les paroissiens de Saint-Patern à Vannes (la paroisse de la « forme extraordinaire »).

Ceux-ci parce que c’est le saint patron de la paroisse. Les autres tenants de la « forme extraordinaire » parce que saint Patern est le patron principal du diocèse. Ainsi en a décidé… Paul VI, en 1964. Amusant, non ?

Sur le papier, la fête de saint Patern est le 16 avril. Mais comme elle tombait presque toujours pendant la Passion ou la semaine de Pâques, on a pris l’habitude de la célébrer le 21 mai, jour de l’ancienne fête de la Translation des reliques du même saint.

La messe commence par l’introït Statuit du commun des confesseurs pontifes, mais les autres chants lui sont propres : un alléluia Ecce sacerdos magnus, le second alléluia sur saint Patern, l’offertoire, un offertoire Gratia data est mihi, et la communion Ego sum pastor bonus du dimanche du Bon Pasteur.

Le second alléluia chante ceci :

« O sancte Paterne, serve Christi, ante Regem angelorum memor tui gregis mane, preces populi tui accipe, et a morsibus luporum oves tuas eripe. »

O saint Patern, serviteur du Christ, garde le souvenir de ton troupeau devant le Roi des anges, reçois les prières de ton peuple, et arrache tes brebis des morsures des loups.

Saint Patern fut le premier évêque de Vannes. Du moins le premier évêque connu. Car les évêques de la province de Tours dirent qu’ils s’étaient réunis « in ecclesia venetica » (en 465) pour ordonner un évêque. Or selon les historiens, s’il y avait déjà une « Eglise de Vannes » il devait y avoir un évêque à sa tête. Le pauvre Patern, qui n’était pas breton (contrairement aux six autres saints fondateurs des évêchés de Bretagne), fut confronté à des dissensions, entre Gallo-romains et Bretons de souche, et entre ceux-là et les… migrants qui débarquaient en masse... de Grande-Bretagne . Il préféra se retirer et vécut en ermite en Gaule, avant de mourir oublié de tous…

Le Concile de Vannes, qui prit des dispositions dont nous avons encore le texte, définit également le territoire du diocèse, entre la Vilaine et l’Ellé. Ce devint le territoire du Vannetais.

vannes.jpg

Map-Bro-Wened.png

1020x765.jpg

Saint Patern dans la Vallée des Saints

buste_stpatern2009.jpg

Le buste reliquaire de saint Patern, qui ne contient que quelques osselets, son corps ayant été détruit  à la Révolution...

Enregistrer

Commentaires

  • les Bretons qui débarquèrent en Armorique n'étaient pas des "migrants"; c'étaient des citoyens romains qui se déplaçaient au sein de l'empire

  • Sauf qu'il n'y a plus d'empire romain... Et qu'il n'y a plus de Romains en Angleterre depuis plusieurs décennies...

  • Auarit-il lui : Saint PATERNE voté pour la continuité de l'ignominie ...... macron ?
    Assurément la Bretagne à faillie ..........

Les commentaires sont fermés.