Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beppe Grillo est vraiment un (triste) clown

Le « Mouvement cinq étoiles » du comique ou ex-comique italien dit inclassable mais classé à gauche Beppe Grillo a 17 députés européens.

Bepe Grillo a d’abord rencontré Nigel Farage, le président de l’Ukip, qui est aussi dans le Parlement sortant le président du groupe Europe de la liberté et de la démocratie. Des rumeurs contradictoires ont circulé : selon les sources, les deux hommes s’entendaient parfaitement, ou leurs positions étaient radicalement incompatibles…

La deuxième rumeur paraît plus proche de la vérité. Ce que paraît confirmer Bepe Grillo lui-même, puisqu’il a demandé officiellement, hier, que ses députés fassent partie du groupe des Verts. Rejet immédiat du secrétaire général du groupe, au motif que Grillo paraît toujours négocier avec Farage, et que les Verts n’ont rien en commun avec le parti de Farage.

Mais on jugera ici du prétendu euroscepticisme de Beppe Grillo et de son opposition à l’euro : il demande à faire partie du groupe des Verts, qui est avec celui des libéraux le groupe le plus fanatiquement européiste…

Lien permanent Catégories : Europe 1 commentaire

Commentaires

  • Il faut n'avoir aucune confiance dans les politiciens italiens. Que ce soit Gianfranco Fini, Berlusconi et Beppe Grillo, c'est beaucoup de gueule et rien de concret. Comme quoi, on n'est pas seuls à en avoir des pourris.

Écrire un commentaire

Optionnel