Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les progrès de la dictature « antiraciste »

Un étudiant de l’université McGill (Montréal) a envoyé un courriel avec une photo d’Obama ouvrant une porte à coup de pied, avec ce commentaire : « Ils craquent tous à mi-mandat. »

Ce courriel a été dénoncé comme raciste, et l’étudiant a dû déclarer qu’il était « profondément désolé » : « Cette image est raciste parce qu’elle incitait à penser que les gens de couleur seraient violents, et j’ai utilisé un média universitaire pour véhiculer une image négative sur une minorité. »

Lien permanent Catégories : Antiracisme 2 commentaires

Commentaires

  • Et encore les censeurs n'exigent pas de porter un sac en guise de vêtement et se couvrir la tête de cendres.

  • Il aurait fallu choisir une photo avec Bush junior, ça existe certainement car ce brillant esprit était parfaitement capable d'ouvrir une porte à coup de pied. Et comme il s'agit d'un blanc il est présumé naturellement violent, donc pas de racisme en l'occurrence. Mais blague à part, ça devient inquiétant cette débilité "antiraciste": qu'est-ce que la race, qui n'existe pas comme chacun sait, vient faire là-dedans ? De toute façon Obama est moitié noir moitié blanc donc le considérer seulement comme noir est du racisme authentique. Ce n'est qu'un Américain métissé donc moins blanc de peau que les Américains purs caucasiens mais pas pire qu'eux sur le plan intellectuel (il est beaucoup mieux que les Carter, Bush et Clinton, déjà...).Du train ridicule dont vont les choses on finira par accuser de racisme les gens qui ne lisent ni Alexandre Dumas ni Pouchkine.

Écrire un commentaire

Optionnel