12 février 2014

La droite espagnole est restée unie

Les critiques d’un certain nombre de représentants de la droite espagnole sur le projet de loi limitant l’avortement faisaient craindre que les députés se déchirent. Le vote de ce jour est une bonne nouvelle. Le parti socialiste voulait faire voter le retrait du projet. Le vote a eu lieu à bulletins secrets. Le Parti populaire a 185 députés, il y a eu 183 votes contre la proposition socialiste. Il y a eu aussi 6 abstentions. On a dit qu’il s’agissait des 6 députés de l’Union des démocrates chrétiens catalans, seul autre parti qui appuie le projet de loi sur l’avortement. Mais le parti a formellement démenti cette rumeur. Quoi qu’il en soit les défections ont été très peu nombreuses, et la majorité absolue demeure inentamée.

Commentaires

Bravo. Le PP est plus courageux que l'UMP ou le FN sur cette question cruciale. Il faut dire que les évêques sont plus combattifs et moins fascinés par la gauche.

Écrit par : P.R. | 12 février 2014

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison pour le FN qui n'entend pas revenir sur l'avortement alors que nous savons tous qu'il signe la mort de la nation française et le grand remplacement;c'est extra-ordinaire pour des gens qui se prétendent nationalistes.

Écrit par : amédée | 15 février 2014

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.