13 décembre 2013

Ce qui se passe en Ukraine

F.Desouche publie deux cartes de l’Ukraine qui rendent inutile une longue explication. La première est la carte ethno-linguistique : en rouge ceux qui parlent ukrainien, en jaune ceux qui parlent russe. L’autre carte est celle des résultats de la présidentielle de 2010 : en jaune les électeurs de Tymochenko, en bleu ceux de Yanoukovitch. Kiev se trouve au centre de la région enthno-linguistique ukrainienne, qui penche vers l’Europe et rejette la Russie (ou le souvenir de l’époque soviétique).

Ethnolingusitic_map_of_ukraine.png

a.png

 

15:41 Publié dans Dans le monde | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : ukraine

Commentaires

Le dessous des cartes en 2005, Ukraine :
http://www.youtube.com/watch?v=QKHJKXvwZ18

Écrit par : Jacques Perrière | 13 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Là encore, on voit que la solution serait la partition.
Une partie de l'Ukraine est russe. Les communistes ont affaibli la Russie au sein de l'URSS, comme ils ont affaibli la Serbie au sein de la Yougoslavie, en en réduisant excessivement les frontières. Cette énorme Ukraine devrait être partagée. Une Ukraine plus petite serait d'ailleurs sous influence catholique et occidentale.

Écrit par : P.R. | 13 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Poutine devrait d'ailleurs poussé à la partition si l'ensemble de l'Ukraine se tournait vers l'UE. En voulant la conserver dans son ensemble et donc en favorisant son intégrité territoriale, la Russie prend un risque.

Écrit par : P.R. | 13 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

merci pour la vidéo associée

Écrit par : gilquin | 14 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

la partie occidentale de l'Ukraine, qui est catholique, n'a jamais fait partie de l'empire russe; elle a été successivement polonaise et austro-hongroise

Écrit par : théofrède | 14 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Les ukrainiens ne se rendent pas compte de ce que represente UE
Rester dans l'orbite russe leur epargneraient notre sort

Écrit par : paco | 14 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.