02 juillet 2013

Les rebelles égyptiens sont rigolos

La « révolution » égyptienne avait chassé Moubarak, aux cris de « Erhal ! » (Dégage !), ce qui avait conduit à des élections qui  avaient mis logiquement au pouvoir les Frères musulmans.

Les « révolutionnaires » de la place Tahrir et de Facebook réunis n’étaient pas contents. Mais ils n’y pouvaient rien.

Un an après, les Frères musulmans ont fait la preuve que s’ils étaient très bons dans l’opposition ils étaient très mauvais au gouvernement.

Alors revient la « révolution », avec les « Rebelles ». Et le même slogan : « Erhal ! », qui s’adresse cette fois à Mohammed Morsi.

Les Egyptiens étant exaspérés par le marasme économique et l’anarchie sécuritaire, les manifestations sont gigantesques. Au point que l’armée, prenant la mesure de la mobilisation, lance un ultimatum à Mohammed Morsi. Ultimatum reçu avec un enthousiasme débordant par les « Rebelles », alors que si l’armée reprenait le pouvoir ce serait purement et simplement un retour au régime Moubarak…

Et s'il devait y avoir de nouvelles élections, elles seraient remportées par... les Frères musulmans, ou, pire, par les salafistes. Car il n'y a toujours aucune autre organisation politique digne de ce nom...

20:17 Publié dans Dans le monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : egypte

Commentaires

Cela rappelle comment les cathos ont voté SARKO contre le relativisme de Chirac (la loi VEIL) qu'ils avaient encensé en 1995, pour avoir après 2007 le neveu pédophile Mitterrand à la Culture, plus le gender à l'école, qu'ils recommencé en 2012, et qu'ils s'apprêtent à re- recommencer en 2017, après s'être mobilisés contre TAUBIRA : il n'y a pas que les Egyptiens qui soient amnésiques.

Écrit par : PG | 02 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Cela rappelle comment les cathos ont voté SARKO contre le relativisme de Chirac (la loi VEIL) qu'ils avaient encensé en 1995, pour avoir après 2007 le neveu pédophile Mitterrand à la Culture, plus le gender à l'école, qu'ils recommencé en 2012, et qu'ils s'apprêtent à re- recommencer en 2017, après s'être mobilisés contre TAUBIRA : il n'y a pas que les Egyptiens qui soient amnésiques.

Écrit par : PG | 02 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

"agitez le peuple avant de s'en servir" ...

Écrit par : charles | 03 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

inch'allah :
Un bon gros général ,
un bon gros musulman ,
quelle promesse d'avenir ...

Écrit par : momo | 03 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

"Catholique" veut dire "universel", et il n'y a pas de démarche plus relativiste que le scrutin électoral, qui trahit l'influence des syllogismes germaniques débiles d'Einstein (du fait des efforts de la bourgeoisie industrielle européenne pour réduire l'Europe à une usine à gaz).

D'ailleurs les élections, dépenses somptuaires en des temps où certains parviennent difficilement à se nourrir, réclament une foi extraordinairement naïve de la part de celui qui dépose son bulletin dans l'urne. Or les chrétiens ont un esprit scientifique et non dévot. Qui vote dans son intérêt, en recouvrant celui-ci de l'argument démocratique, n'est qu'un escroc. Qui vote alors qu'il n'y a pas intérêt se plie au rituel macabre d'une religion de bonnes femmes crédules.

Écrit par : Lapinos | 03 juillet 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire