Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le naufrage de Poulat

Ou bien la vieillesse est un naufrage, ou bien la vanité est plus forte que tout. Ou les deux à la fois. Hier, deuxième dimanche de l’Avent, à l’heure de la grand-messe, Emile Poulat était à l’Elysée. Pour recevoir des mains de François Hollande les insignes d'officier de la Légion d'honneur.

Du moins on suppose que pour Emile Poulat c’était quand même aussi le jour du Seigneur. Pour François Hollande, c’était le jour anniversaire de la loi de guerre de la République contre l’Eglise. Et c’est ce jour-là que François Hollande avait choisi pour décorer Emile Poulat.

« Le président de la République a saisi cette occasion pour rappeler que la loi de 1905 permet de répondre aux enjeux du temps présent et il a annoncé la mise en place en 2013 de l'Observatoire national de la laïcité », ajoute le communiqué de l’Elysée.

L’Elysée ne nous dit pas si Emile Poulat a applaudi - mais on est censé applaudir, à l’Elysée, quand le président a parlé. Ni si par hasard il serait président d’honneur du nouveau machin laïcard. Ce qui ferait quand même beaucoup de déshonneur en une seule fois.

A moins que ce ne soit ça le vrai Poulat, après tout…

Lien permanent Catégories : Hollande (François), Laïcité 6 commentaires

Commentaires

  • Vous vous en apercevez seulement maintenant que votre gourou n'est qu'un laïciste profondément hostile à la chrétienté ?

  • Glups ! Poulat n'a jamais été mon gourou. Et je crois que ce blog en est une preuve. En six ans, je l'ai cité UNE fois. Et c'était pour le critiquer... Et dans Daoudal Hebdo, je l'ai cité UNE fois, pour donner son avis sur un point d'histoire où je ne prenais pas position...

  • Gourou est un peu exagéré pour ce qui vous concerne. Mais de nombreux "traditionalistes" boivent ses paroles comme des vérités d'évangile. Alors qu'il est profondément hostile à la chrétienté. Par exemple monsieur Madiran écrit que Poulat prétend « Tous modernistes », « tous kantiens », disait Emile Poulat en 2008 (cf. Chroniques sous Benoît XVI, p. 291-292 et 332-333). Or ce n'est évidemment pas vrai. Le Concile n'est pas kantien, il est anti-kantisme. Pour moi, les textes de monsieur Poulat ne sont pas sérieux. J'ai critiqué sont interview sur la laïcité sur mon blog. Dans cette interview par exemple, il prétend que le mot "laïcité" date des XIXe ou XXe siècle, or le mot "laïque" se trouve 3 fois dans le Catéchisme du Concile de Trente… Cela aurait dû l'interpeler tout de même avant de pontifier, non ? http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=616756 Le naufrage de Poulat ? En réalité ce qu'il raconte n'a malheureusement que peu d'intérêt et n'en a jamais eu.

  • Wikipédia lui trouve une "sagacité intemporelle" http://fr.wikipedia.org/wiki/Emile_Poulat peut-être simplement un admirateur qui a placé ces phrases idiotes sans que d'autres Wikipédistes ne rappellent que c'est censément une encyclopédie Son œuvre est marquée par la volonté constante de traverser les commentaires et de remonter à la source. En cela, il est aussi juriste. Sa démarche refuse l'enfermement des catégories grâce à sa curiosité interdisciplinaire. En dehors des modes de l'instant, son considérable et incessant travail atteste d'une sagacité intemporelle. Il est considéré par ceux qui l'ont rencontré, écouté et étudié comme un "grand éveilleur de conscience" selon la formule de Valentine Zuber dans son avant-propos de l'ouvrage dédié à Emile Poulat et intitulé "Un objet de science, le catholicisme" (Bayard, 2001).

  • Le Forum dit catholique est unanime, sauf monsieur Daoudal, dans la dithyrambe à l'égard de ce charlatan... Pauvre de nous ! Je suis très content de n'être ni "traditionaliste", ni "progressite" auto-proclamé.

  • Naturellement, je m'incline devant la mort de tout être humain et je prie pour que Dieu l'ait en sa miséricorde, notre seule espérance.

Écrire un commentaire

Optionnel