Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Merci la CGT

Dans les années 80, le port de Marseille était le deuxième port d’Europe. En 2010, année de forte reprise du commerce maritime, il est passé à la cinquième place. A cause des grèves.

Lien permanent Catégories : Social 2 commentaires

Commentaires

  • si incontestablement, les grèves à répétitions ont joué un rôle, n'est ce pas simpliste ? N'y a t il pas, comme souligné par certains observateurs économiques, un problème plus global structurel de nos ports ? (le havre n'est pas dans une santé florissante). A ma connaissance, dédouaner à anvers et faire venir sa marchandise à paris coûte moins cher que de la faire venir par le havre....

  • Ce n'est pas simpliste c'est la vérité, il y a des entreprises dans le nord (sidérurgie) qui ont coulé à cause de cela. Un patron avait dis une foi à ses ouvriers syndiqués d'une voix fleurie "vous savez si vous ne travaillez pas on va tout simplement mettre la clef sou s la porte"...rep des intéressés : "ouai, on en a marre, à mort les patrons etc..." résultat des courses : dépôt de bilan, donc au final plus de patron, plus d'ouvriers, plus de locaux, nada....

Écrire un commentaire

Optionnel