06 mars 2010

A ceux qui croient sauver la planète

Extrait du discours de Vaclav Klaus, hier, à Palm Beach, où il était l'invité du Club de la croissance :

« L'environnementalisme, et sa version la plus extrême, l'alarmisme du réchauffement climatique, réclament une expansion presque sans précédent de l'intrusion et de l'intervention des gouvernements dans nos vies, et d'un contrôle des gouvernements sur nous. » (...)

« Les hommes politiques, leurs bureaucrates, aussi bien que de nombreuses personnes bien-pensantes qui font leur la vision alarmiste du changement climatique anthropique, espèrent probablement qu'ainsi elles font preuve d'intelligence, de vertu et d'altruisme. Certaines d'entre elles croient même qu'elles sont en train de sauver la Terre. Nous devons leur dire qu'elles ne sont que des pions dans les mains de lobbyistes, de producteurs de technologie verte, de firmes agro-industrielles produisant de l'éthanol, de firmes commerciales qui s'occupent des droits d'émission de carbone, etc., qui espèrent se faire des milliards à nos dépens. Il n'y a là aucun altruisme. Il y a un froid calcul politique et commercial. »

16:56 Publié dans Climat | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Vous croyez aux miracles : le miracle c'est ce qui devrait être tout à fait quotidien à mon avis, mais ce n'est pas de la spiritualité, quoique.
C'est pas un mickey, Vaklav, il ressemble à mon papa!

Écrit par : Castelrey | 07 mars 2010

Répondre à ce commentaire

Castelrey, pourriez-vous délabyrinther. Je n'ai rien compris.

Écrit par : drazig | 18 mars 2010

Répondre à ce commentaire

Ecrit par : Castelrey

c'est vrai, moi je comprends

Et je comprends aussi que ce que ne nous disent pas nos scientifiques

C'est qu'il y a eu des périodes de froid et des périodes de chaud

Dans l'histoire de notre pauvre planète

Cela fait peut-être partie de son évolution personnelle à la terre NON ?

Écrit par : Marie-Lise EHRET | 05 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire