Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En Ukraine

Tout à coup, on ne parle plus du tout des gigantesques fosses communes de Marioupol où sont enterrés des milliers de cadavres jetés les uns sur les autres. Pourquoi ? Parce que les journalistes de la pensée unique ont quand même fini par aller y voir. Y compris de CNN. Donc, puisque CNN a constaté qu’il n’y avait pas de fosses communes, il n’y a plus de fosses communes.

Rappel : il ne s’agissait pas d’une rumeur sur les réseaux sociaux, mais d’une information officielle des autorités de Marioupol. Il en était de même des « 13 crématoires mobiles », dont évidemment on ne parle plus non plus alors qu’on en avait fait une preuve de l’atrocité russe. Il en est de même de la fameuse attaque chimique sur Azovstal…

De toute façon il va devenir difficile aux propagandistes bandéristes de faire croire qu’ils sont les autorités de Marioupol, où qu’ils soient. Car il y a désormais une municipalité de Marioupol, République de Donetsk. Témoin en est le premier certificat de naissance délivré par son service d’état civil, le 23 avril : le premier citoyen de Marioupol, République de Donetsk, s’appelle Pavel Evguenevitch Chtcherbak.

OYpVx6OD.jpg

*

L’armée ukrainienne a tiré plusieurs missiles sur les quartiers résidentiels de Kherson, hier, histoire sans doute de gagner la sympathie des habitants… Les Russes ont intercepté les missiles, sauf un : on lui a trouvé tout de suite une utilité…

FRgKKO9XwAEgy5i.jpg

(Mais les Ukrainiens ont tiré aussi sur un marché à Donetsk : il y a eu quatre morts et 23 blessés.)

Commentaires

  • Et à Boutcha la connasse d'Ursula est allée soi-disant y voir et elle n'a rien vu.
    " histoire sans doute de gagner la sympathie des habitants"
    Depuis 2014 les ukronazis aidés par l'armée ukrainienne veulent liquider les russophones. Depuis avant 2014 ils n'avaient plus la sympathie des populations. J'attends avec impatience que Marioupol soit libérée enfin de cette engeance satanique y compris les barbouzes occidentales.
    A propos le sous-marin jaune? C1 coulé...glou, glou....Et les églises bombardées et incendiées par les Russes? même les patriarcats n'en soufflent plus un mot. Il n'y que la presse française qui continue ses attaques hystériques.

  • Pourquoi ce tumulte oracles des nations ?
    Et pourquoi contre nous fulminer l’anathème ?
    D’où cette indignation ? Les troubles de Pologne ?
    C’est un débat qui seul touche les Slaves.
    Vieux litige qu’arbitre un destin familial : il ne vous revient pas de trancher la question.

    De tout temps ces tribus ont guerroyé entre elles
    et maintes fois dans l’orage l’une ou l’autre a chaviré.
    Qui sortira vainqueur de la lutte inégale
    du fanfaron Polaque ou du Russe Loyal ?
    — Vous fondrez-vous, ruisseaux slaves, dans la mer russe ?
    — Mer, te tariras-tu ? — C’est toute la question.

    Laissez-nous : vous n’avez pas lu nos annales ensanglantées.
    Cette querelle de famille est étrangère à votre esprit
    et muets pour vous le Kremlin et Praga.
    Vous vous laissez absurdement séduire par les héros d’un combat sans espoir
    et surtout, vous nous haïssez…
    Mais pourquoi ? Répondez : serait-ce d’aventure
    parce que dans les murs de Moscou incendié
    nous n’avons pas plié sous l’impudent vouloir de celui qui vous faisait trembler ?
    Parce que nous avons fait descendre dans l’abîme l’idole qui pesait sur la tête des rois ?
    Rachetant de tout notre sang l’honneur, la liberté et la paix de l’Europe ?

    Terribles orateurs, eh bien, passez aux actes !
    Nos guerriers d’Izmaïl auraient-ils oublié l’art de visser leurs baïonnettes ?
    Croyez-vous sans effet la parole du tsar ?
    N’avons-nous pas déjà lutté contre l’Europe ?
    Le Russe a-t-il perdu l’habitude de vaincre ?
    Manquerions-nous de bras ?
    De Perm à la Tauride, des ardeurs de Colchide aux froids rochers finnois,
    du Kremlin naguère ébranlé aux murs de la Chine immuable, ne verra-t-on pas se lever la Russie hérissée d’acier ?
    Envoyez-nous, fiers orateurs, vos enfants aveuglés de rage :
    les plaines de Russie leur assignent leur place près des tombeaux où gisent leurs aînés.

    " A ceux qui calomnient la Russie ". Alexandre Pouchkine 16 août 1831

  • "Envoyez-nous, fiers orateurs, vos enfants aveuglés de rage :
    les plaines de Russie leur assignent leur place près des tombeaux où gisent leurs aînés."
    Ironie du sort, c'est un officier alsacien qui courtisait sa femme qui tua Pouchkine en duel.
    Sa prophétie s'est réalisée avec les Allemands.

Écrire un commentaire

Optionnel