Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bravo

Une croix a été installée au sommet du Pic Carlit, point culminant des Pyrénées-Orientales. On ne sait pas exactement quand ni par qui, mais elle a dû être transportée à dos d’homme et vraisemblablement de nuit.

L’ancienne croix avait été détruite en 2018. Il avait été décidé de ne pas la réinstaller « dans un esprit d’apaisement ».

L’évêque était d’accord, évidemment. Aujourd’hui il trouve quand même « personnellement » ce geste « très courageux ». Mais, franchement, tout le monde se moque de ce que pense « personnellement » Norbert Turini.

On préfère entendre Eric Charre, le directeur de la station de ski la plus proche : « Les personnes qui ont réussi à monter une croix à cette altitude m'inspirent un grand respect. Il y a toujours eu une croix au sommet. Mon arrière-grand-père, guide de haute montagne, s'était lui-même photographié devant la croix. Depuis deux ans, il manquait quelque chose. Le Pic Carlit renoue avec l'histoire et la tradition. »

Commentaires

  • Bravo aux courageux ! De plus, la commune d’Angoustrine en a profité pour y apposer une affichette provisoire en attendant une plaque, informant que le Pic Carlit était sur son territoire.
    Voir ici : https://www.lindependant.fr/2020/07/30/p-o-une-croix-revient-mysterieusement-au-sommet-du-carlit-9000505.php

  • "Esprit d'apaisement"? Mon oeil, soutien aux terroristes anticléricaux de tous poils, oui! Si la préfecture faisait son travail les démolisseurs de croix (certaines centenaires) sur les sommets seraient coffrés depuis longtemps. Dans les Alpes et les Pyrenées, ces vandales sont parfaitement connus, les haineux de la gauche, des décérébrés excités et manipulés par l'anti-France.
    Va-t-il falloir monter la garde aves une escopette pout éviter la destruction de celle-ci?
    Ceux qui remettent des croix détruites seront-ils poursuivis en justice pour "attentat à l'apaisement"?

  • La précédente croix avait été installée par les commandos du CNEC de Collioure avec l'aide d'un hélicoptère afin de remplacer l'ancienne qui était en mauvais état.
    Je ne serais pas du tout étonné que ce soient à nouveau des commandos qui aient organisé un exercice de nuit dans la discrétion qui sied à leur profession. L'armée étant sous les ordres de la république anti catholique, elle ne reconnaîtrait pas l'avoir permis, mais depuis quand est-il besoin d'une autorisation pour réparer une profanation?

  • L'ancienne n'était pas en mauvais état, elle a été mise en mauvais état par tronçonnage et balancée dans le vide. Comme beaucoup de croix des sommets des Alpes et des Pyrénées.
    "Le CNEC devrait prévoir des exercices à balles réelles sur les tronçonneurs futurs", ce serait une belle mise en train pour des actions anti-terroristes...Et dissuasif...

  • Elle avait déjà été dégradée en 1989 et restaurée grâce aux militaires du CNEC de Collioure. Certains disent qu'elle s'était simplement dégradée naturellement. Le CNEC avait mis son emblème au centre, ce qui n'est pas le cas sur la nouvelle.
    Effectivement, ce serait bien de choper ceux qui font ça, et vont certainement revenir, vexés qu'elle soit revenue, avec des caméras animalières bien dissimulées par exemple.
    https://www.valeursactuelles.com/faits-divers/la-croix-du-pic-saint-loup-vandalisee-et-coupee-en-deux-119216
    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/pyrenees-orientales-la-croix-du-pic-carlit-reapparait-mysterieusement-20200730

Écrire un commentaire

Optionnel