Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Superstition

Nombreux sont les saints qui ont enchaîné et tué un dragon. C’était, notamment, le symbole de la victoire du christianisme sur le paganisme.

Dans les légendes de nombreux pays, le dragon (le mot grec veut dire grand serpent) terrorisait les populations, qui lui rendaient donc un culte et lui livraient des vierges ou des enfants pour l’apaiser. Aussi à la fin de l’Ancien Testament on voit Daniel tuer un dragon. Le psaume 103 rappelle que Dieu a créé le dragon pour se moquer de lui, et le psaume 73 que Dieu lui-même l’a tué... et l’a donné à manger aux Ethiopiens (ce dragon-là était donc le crocodile, comme celui de sainte Marthe si l’on en croit l’hypothèse du P. Faillon).

Aujourd’hui on ne croit plus en ces fariboles de l’obscurantisme. D’ailleurs on ne croit plus en rien. C’est donc le moment de réinventer les pires superstitions. Ce n’est plus un très grand dragon qui terrorise, c’est un tout petit virus. Mais la terreur est la même et le culte est aussi exigeant. Les grands-prêtres si rationnels qui nous gouvernent (et plus encore, si c’était possible, qui gouvernent les médias), ne pouvant plus offrir d’enfants (le Moloch du droit à l’avortement les a déjà pris) ont offert quelques vieux par la grâce du Rivotril. Mais surtout il fallait imposer la dictature du dieu virus. Et elle connaît aujourd’hui un regain, avec l’obligation du port du masque. Or il s’agit réellement, clairement, évidemment, d’une superstition. Voyez celui-ci, tout seul dans son jardin, avec un masque. Voyez celui-là, tout seul dans sa voiture, avec un masque. Comment craignent-ils d’être « contaminés » ? Qui craignent-ils de « contaminer » ? Et je vois ces braves gens, contaminés par la propagande de la nouvelle religion, qui déambulent dans les rues avec un masque, dans des villages et des bourgs où il n’y a pas eu la moindre contamination depuis le début de l’épidémie. Et qui sont persuadés de faire acte de vertu. D’être des saints de la nouvelle religion.

C’est une nouvelle illustration de la vérité selon laquelle quand on ne croit plus à la vraie religion on tombe dans la superstition, surtout quand on se croit rationnel, et d’autant plus esclave qu’on se croit « libéré ».

Mais comme pour tout, il y a le bon côté des choses, qui permet de sourire un peu. Sans masque. Puisque, évidemment, je ne célèbre pas mardi-gras en été, il m’est interdit par la nouvelle religion d’entrer dans les boutiques. Il faut donc faire autrement pour acheter à manger. C’est l’occasion de découvrir des marchés que je ne connaissais pas, avec de sympathiques commerçants – ceux-là qui n’ont pas de masques et qui ne sont donc pas des adeptes de la nouvelle religion, et le montrent de façon ostensible et, redisons-le, souriante, ce que ne peuvent pas faire les sinistres adeptes masqués de la nouvelle religion.

Commentaires

  • Le masque est un symbole et un outil des sociétés secrètes. C'est un signe d'allégeance et de soumission à des desseins obscurs. Peu importe que celui qui le porte en soit conscient ou non. Après tout, nul n'est censé ignorer la Loi, et saint Paul nous le dit : un chrétien doit avoir le visage découvert.

  • Bonjour,
    Où se trouve le texte de Saint-Paul que vous citez? Merci.

  • "Ayant donc une telle espérance, nous usons d'une grande hardiesse et n'imitons pas Moïse qui mettait un voile sur son visage, afin que les fils d'Israël n'arrêtassent pas leurs regards sur la fin de ce qui se détruisait. Mais leurs pensées ont été endurcies. Car jusqu'à aujourd'hui le même voile demeure sur la lecture de l'Ancien Testament, sans être enlevé, parce que c'est en Christ qu'il est détruit; mais, jusqu'à aujourd'hui, lorsque Moïse est lu, un voile est étendu sur leur cœur. Mais lorsqu'il (Israël) se convertira au Seigneur, le voile sera complètement enlevé. Mais le Seigneur est l'Esprit. Mais où est l'Esprit, là est liberté. Mais nous tous, contemplant dans un miroir, à visage découvert, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette image même, de gloire en gloire, comme de par l'Esprit du Seigneur."
    2, Cor, 3.

  • "Ayant donc une telle espérance, nous usons d'une grande hardiesse et n'imitons pas Moïse qui mettait un voile sur son visage, afin que les fils d'Israël n'arrêtassent pas leurs regards sur la fin de ce qui se détruisait. Mais leurs pensées ont été endurcies. Car jusqu'à aujourd'hui le même voile demeure sur la lecture de l'Ancien Testament, sans être enlevé, parce que c'est en Christ qu'il est détruit; mais, jusqu'à aujourd'hui, lorsque Moïse est lu, un voile est étendu sur leur cœur. Mais lorsqu'il (Israël) se convertira au Seigneur, le voile sera complètement enlevé. Mais le Seigneur est l'Esprit. Mais où est l'Esprit, là est liberté. Mais nous tous, contemplant dans un miroir, à visage découvert, la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette image même, de gloire en gloire, comme de par l'Esprit du Seigneur."
    2, Cor, 3.

  • Et pardon pour la traduction, que je trouve sur internet.

  • Le masque, c'est une sorte de grigri, Les gens se cachent derrière en étant persuadés être protégés. On leur dirait qu'une amulette repousse la charge virale qu'ils se jetteraient tous sur ce talisman. Et si on leur démontrait que la gravité fait flotter le virus un mètre au dessus du sol, il s'en trouverait probablement plus d'un qui déciderait subitement de ramper ;)

    Puisque les médias nous confinent à l'obscurantisme, utilisons notre intelligence pour revenir à la raison. Ce qui définit la virulence d'un virus, c'est moins le nombre de cas que l'on détecte que le nombre de gens qu'il envoie en réanimation ou à la mort. Or, depuis plus de deux mois, ces deux courbes -- allez donc les voir ! -- flirtent avec le zéro. Ni le déconfinement, ni les manifestations et les fêtes en tous genres, ni la reprise du tourisme, ni les départs en vacances, ni les réunions de "jeunes", rien, absolument RIEN, n'a jamais inversé la tendance ! Et ce, bien avant de rendre le masque obligatoire !!! Il n'y donc ni justification sanitaire, ni justification économique derrière cette mesure. Par conséquent, c'est "ailleurs" qu'il faut chercher l'intérêt de nous l'imposer. Espérons que nous soyons de plus en plus nombreux à en prendre conscience.

  • il s'agit tout simplement d'exciter les gens dans un but sans doute électoral
    accessoirement, cela a permis, mais ce n'était peut-être pas voulu, de raviver des réactions dites moyenageuses dans la population ; toussez dans un lieu public, et vous devenez un lépreux

  • Merci à Hélène pour ce post remarquable.

  • "Aujourd’hui on ne croit plus en ces fariboles de l’obscurantisme." Dois-je comprendre comme ceci "Aujourd’hui on (compris monsieur Daoudal) ne croit plus en ces fariboles de l’obscurantisme présentent dans certain passage de l'Ancien Testament" ?
    Merci de préciser

  • Enfaite si vous voulez bien relire l'article de Monsieur Daoudal, vous vous rendrez compte que ce n'est pas de lui qu'il parle, mais de tous ceux qui adeptes de la nouvelle religion prennent pour de l'obscurantisme toutes les croyances et dévotions de notre sainte foy Catholique, alors que eux sont près à gober toutes les balivernes de la pseudo-science

  • @ Gross Quentin:
    Oui c'est une interprétation. Mais moi je n'aurais pas mis le "on", mais « ceux-là ». De même « D’ailleurs on ne croit plus en rien. » J’aurais dit « D’ailleurs ils ne croient plus en rien. » La Bible c’est tout en totalité ou rien, pas un point sur le « I » ne peut être dénoncé ou retranché.

  • je me permets de rappeler que tout l'Ancien Testament a été écrit avec un alphabet purement consonnantique, alors le point sur les I ...

  • Je ne comprends pas cette attitude, encore moins ce qu'elle a de chrétienne. On peut et on doit s'opposer aux décisions d'un gouvernement quand elles sont iniques, injustes, contraires à la loi naturelle etc. Mais demander de porter un masque, c'est peut-être inutile, stupide, ridicule, excessif, mais certainement pas "inique". Quel motif peut-on se donner pour y désobéir ? Porter un masque, dans les conditions énoncées par le gouvernement (qui ne l'impose pas par exemple quand on est seul dans sa voiture...), me semble un acte d'obéissance à Dieu, tout bonnement.

  • le raccourci est peut-être un peu violent
    en fait, le chrétien doit obéir à l'autorité légitime, le tout étant de définir quelle est l'autorité légitime

  • Je ne vois aucune raison pour mettre en doute que le gouvernement de M. Castex représente l'autorité légale et légitime dans notre pays et qu'on est tenu, en vertu de notre foi chrétienne, de lui obéir, en dehors des décisions "iniques". Quand saint Paul écrivait "Que chacun soit soumis aux autorités supérieures, car il n’y a d’autorité qu’en dépendance de Dieu, et celles qui existent sont établies sous la dépendance de Dieu" (Rm 13, 1), l'empereur romain était quand même bien plus "inique" que MM. Macron et Castex !

  • Ludovix
    "" l'empereur romain était quand même bien plus "inique" que MM. Macron et Castex !
    Permettez-moi d'en douter...

  • un peu de chronologie ferait du bien au débat : quand saint Paul éacrivait, les persécutions n'avaient pas commencé
    on peut d'ailleurs remarquer que jamais les Chrétiens ne contestèrent l'autorité impériale, même au plus fort des persécutions, à une époque où cette autorité impériale dépendait surtout de révoltes militaires qu'ils auraient pu exploiter pour leur propre défense

  • @ Ludovix : Le masque n'est pas seulement "inutile, stupide, ridicule, ou excessif", il est aussi contre productif. En l'absence de contexte sanitaire justifié, c'est même une nuisance : c'est une nuisance pour l'économie qui ne se relance pas, c'est une nuisance pour les personnes âgées qui doivent endurer cette entrave asphyxiante sans raison (en pleine chaleur estivale et alors que la courbe de mortalité est au plus bas -- on voudrait les éliminer deux fois plus vite qu'on ne s'y prendrait pas autrement !), c'est enfin une nuisance pour la société tout entière à qui on rappelle depuis 5 mois que le voisin est suspect (avec ce masque, elle se retrouve un peu plus "conditionnée" à vivre dans la peur et la méfiance).

    On prétend vouloir sauver des vies. Mais a-t-on mesuré combien d'autres la "culture du masque" allait participer à détruire en alimentant une telle ambiance mortifère ? A-t-on mesuré l'impact psychologique sur la population, et en particulier le traumatisme que l'on est en train de générer sur les plus jeunes ? On oublie trop souvent que le coronavirus (et tout le climat qui lui est associé) ce ne sont pas que des morts physiques. La misère psychique et spirituelle qu'il traîne dans son sillage est pire. Et en cela, oui, on peut dire qu'avoir rendu le masque obligatoire (alors, je le répète, qu'il n'y a plus d'épidémie, au sens médical du terme), c'est une décision inique.

  • Quand Saint-Paul écrit, les persécutions avaient déjà commencé. Saint-Jacques le Mineur, Pierre, Étienne Saint Paul lui-même.
    Conjointement par les autorités d'Israël et les magistrats de Rome présents en Palestine (Festus).
    Tout ça est écrit en détail dans les Actes des Apôtres

  • j'ai pourtant lu les Actes des Apotres et je n'en ai pas tiré les mêmes conclusions
    les morts de Jacques et d'Etienne sont des réglements de compte purement juifs, et la tradition veut que Pierre et Paul auraient plutôt des victimes de Néron, à la même époque d'ailleurs

  • Messieurs Macron et Castex, pour qui veut bien prendre la peine de se documenter, sont autrement plus iniques que les empereurs romains !!! Le masque est l'exemple de l'efficacité ahurissante de l'ingénierie sociale mise en oeuvre à l'occasion de "l'épidémie" de covid 19. Les forçats de la propagande de grand-papa sont des petits joueurs à côté de ce chef d'oeuvre de mensonge et de manipulation que l'on nous sert depuis début 2020.... La réalité des gouvernements totalitaires, quelle que soit la forme historique qu'ils prennent, théocratie musulmane, dictature du prolétariat, révolution en marche vers un avenir radieux, démocratie de masse, c'est que leur premier ennemi est toujours le peuple, qu'il faut soumettre et, à terme, éradiquer. Nous assistons, naïfs et ébaubis, à notre propre génocide, sans réaction, comme si les camps de concentration étaient la seule manière connue de se débarrasser des sans-dents !

  • effectivement, faire porter un masque aux gens quand on pense que c'est utile est beaucoup plus inique que les livrer aux lions

  • @Théo
    Pendant que vous portez votre masque vous ne pensez pas aux 1000 bébés avortés par jour ouvrable en France et aux lois iniques sur PMA, GPA et manipulations génétiques toutes plus diaboliques les unes que les autres.

  • je mets fort peu ce masque parce que je sors trés peu et qu'un certain nombre de commerçants m'ont déjà mis à l'index en constatant "que je faisais fuir leurs clients"
    en revanche, je ne vois absolument pas le lien qu'il pourrait y avoir entre ce chiffon et tous les IVG, PMA, GPA et autres manipulations gênétiques
    je sais simplement que la PMA a permis à une de mes nièces d'avoir enfin un enfant aprés des années de mariage, et que cet enfant n'a a priori rien de diabolique

  • @Théo D'où sortez- vous que les enfants innocents nés de PMA seraient diaboliques?des prospectus des loges? du planning anti-famille? de l'ordre des médecins? Sûrement pas de l'enseignement de l'Eglise. Vous êtes bien décevant... à moins que ce ne soit votre humour au 33 e degré?
    Cela n'empêche pas le caractère gravement immoral et contre-nature de la PMA, n'en déplaise à certains.

  • quelle hypocrisie !
    je le sors simplement de votre intervention de ce jour à 14h49
    quant à la PMA entre époux, je ne vois pas ce qu'elle peut avoir de satanique et ne crois d'ailleurs pas qu'elle ait été déconseillée par l'Eglise

  • Vous semblez ignorer que toute PMA (homologue ou non) repose sur la manipulation d'embryons humains, et l'élimination de ceux qui ne sont pas retenus. Ce n'est pas le seul argument contre ; mais celui-là est accessible même aux athées.

  • je vous sais amateur de folklore, mais j'aimerais avoir plus de précisions

  • @Théo, vous êtes grotesque. J'ai écrit "manipulations génétiques diaboliques". En quoi cela rendrait le pauvre enfant né de ces manipulations, lui-même diabolique?
    gmarie vous donne une des raisons, les autres sont dans "Donum Vitae" de 1987 et même le journal "La Croix" rappelle l'enseignement de l'Eglise:
    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/PMA-GPA-dit-lEglise-catholique-2017-06-25-1200857862

  • une manipulation diabolique éliminerait donc l'action de Satan ?
    celui-ci aurait-il agi pour rien ?

  • Un intervenant régulier sur ce blog magnifique semble ne pas être de très bonne compagnie.
    Agressif, ne comprenant pas les choses, réagissant violemment sur la base de ce qu'il n'a pas compris
    Je suis quand même triste même si ça ne me regarde pas

  • Le masque est obligatoire, soit : Mais pas de consignes pour l'aspect qu'il doit prendre ou sa composition. Donc profitons de ce vide juridique avec humour: On peut écrire dessus, par exemple "masqué=muselé" ou "contagieux sans symptômes"(risqué!) ou porter un vrai masque à gaz (le modèle soviétique est très seyant), voire même la gidouille du père Ubu sans oublier le petit balai...
    Résister ou s'opposer ne peut se faire tout seul, sauf moyens financiers substantiels...Et ce sera bien assez tôt quand arrivera l'inéluctable vaccin obligatoire sous peine de distanciation sociale maximale...

Écrire un commentaire

Optionnel