Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Néo-nazis

Vincent Lambert est mort de soif ce matin.

Les nazis faisaient cela à Auschwitz dans le bloc 11.

La République française, son Président, son gouvernement, ses juges, ses médecins, le font dans un hôpital. Ils l’ont tué non dans une prison mais dans un lieu où l’on est censé soigner les gens.

Les nazis disaient qu’ils obéissaient aux ordres.

Les néo-nazis disent qu’ils ont « le droit » pour eux.

Certes. Le « droit » dévoyé de la culture de mort.

On remarque toutefois que la France a renié sa parole, car elle avait signé la convention par laquelle elle s’engageait à respecter les décisions du comité de l’Onu pour les personnes hadicapées.

Commentaires

  • Paix à son âme et prières pour sa famille.
    Une histoire commence, tout a été affiché et revendiqué, y compris les mensonges, et le respect de la vie et de la dignité d'une personne handicapée a pris fin dans notre société de droits et de tolérance.

  • Que Dieu ait son âme. Et condoléances à la famille.

    Quant à ses meurtriers, ils en rendront compte un jour.

  • RIP
    Voir la remarquable tribune de JM Le Méné dans Valeurs Actuelles.
    Extrait : "ce n'est plus l'avortement et l'euthanasie qui portent atteinte au respect de la vie humaine. C'est le respect de la vie humaine qui menace l'avortement et l'euthanasie".

  • Selon l'adage "la vérité est une menace pour tout pouvoir basé sur le mensonge"
    Les charognards ont eu la peau de Vincent. Ils sabrent le champagne. Qu'ils en profitent bien, il n'y aura pas de champagne en Enfer.
    Les gouvernements mondiaux ont perdu toute légitimité. Le devoir d'opposition est devenu obligatoire.

  • Début lisible gratuitement d’un article de Michel Houellebecq dans Le Monde :

    https://www.lemonde.fr/sante/article/2019/07/11/michel-houellebecq-vincent-lambert-mort-pour-l-exemple_5488006_1651302.html

  • Houellebecq prenait vivement parti contre l'euthanasie dans un de ses romans (La Carte et le territoire). Le père du narrateur allait se faire donner la mort dans une clinique suisse. Il est possible que ce moment du récit soit en partie autobiographique.
    Merci pour ce morceau d'article en tout cas. C'est à relever, car nos écrivains médiatisés, Houellebecq inclus, se mobilisent peu et se mobilisent mal. Quand ils ont l'air d'agir "pour la bonne cause", c'est toujours avec une ironie condescendante, afin de ménager les ordures qui gouvernent notre monde de damnés. Les compromis auxquels ils se plient pour être publiés sont la raison pour laquelle leurs livres vieilliront si vite.

  • L’article semble être complet ici :

    https://www.lesalonbeige.fr/michel-houellebecq-vincent-lambert-mort-pour-lexemple/

  • «L’État français a réussi à tuer Vincent Lambert»:
    Houellebecq accable le gouvernement :

    « L’État français a réussi à faire ce à quoi s’acharnait, depuis des années, la plus grande partie de sa famille: tuer Vincent Lambert», constate-t-il en préambule.

    https://fr.sputniknews.com/france/201907111041640574-letat-francais-a-reussi-a-tuer-vincent-lambert-houellebecq-accable-le-gouvernement/

  • Je donne mon commentaire habituel : les « nazis » étaient des national-socialistes, et on devrait les appeler ainsi. Pourquoi camoufler leur nature socialiste ? Les continuités observées ne sont pas si surprenantes que ça...

  • Lorsque l'intelligence n'est plus éclairée par Dieu, voilà où l'on arrive !

    Si les français acceptent que les médecins ne puissent plus s'opposer au crime demandé par les lois iniques, on arrivera à mettre en prison le médecin parce qu'il ne veut pas tuer !!!!

    France qu'as-tu fait des promesses de ton baptême ?
    Pourquoi te laisses tu dévoyer par les manigances de l'Ennemi ?
    Saint M. Kolbe, Mr Vincent Lambert, priez pour nous !

  • Je viens d'écrire mes directives anticipées sur papier libre; je vous invite à aller voir le dossier proposé par le DMP ( dossier médical partagé), assez fourre tout et sauf mauvais esprit de ma part plutôt orienté bien pensant ( qui vous invite à cocher l'acceptation de la sédation profonde et le refus d'hydratation artificielle...).
    Vincent est le premier d'une longue série, qu'il veille sur nous et sur les malades en fin de vie.

  • Ben comme disait Gustave Thibon "je veux mourir vivant". Vous pouvez donc vous faire euthanasie en paix si tel est votre souhait. Ce n'est pas le mien.

  • À Dauphin : c'est un malentendu, ma vie est entre les mains de Dieu.

  • À Dauphin : c'est un malentendu, ma vie est entre les mains de Dieu.

  • À Dauphin : c'est un malentendu, ma vie est entre les mains de Dieu.

  • Oui, je viens juste de comprendre, mais les directives anticipées sont surtout un dada des euthanazieurs. Concernant la "mort" cérébrale, je vous conseille de vous inscrire sur le fichier de refus pour vous éviter, en cas d'accident, de vous faire charcuter vivant.

  • RIP
    le pire, ce sont les commentaires de son neveu, qui se dit "soulagé", de l'avocate de la femme de V.Lambert et de son neveu, qui parlait des procédures en faveur de son maintien en vie comme des "pousse-au-crime", et enfin les commentaire de JL.Romero, qui va pouvoir éprendre sa propagande en faveur de l'euthanasie.

  • Il faut tout de même tenir compte que le neveu « se sent bien ». Étonnamment même.. Et ça, c’est important.

    Mais, attention, il n’est pas égoïste, il pense aussi aux autres, donc il est soulagé *pour* Vincent Lambert.

    « C'est assez étrange. Je pensais que je serai triste, que sa mort me laisserait une sensation de manque. Mais non, je me sens étonnamment bien. Cette affaire a été tellement désagréable que je suis soulagé pour lui. ».

  • Dans un monde sans Dieu, tout est possible! Tout cela était prévisible, rien de surprenant! Ces assassins auront des comptes à rendre.

Écrire un commentaire

Optionnel