03 mars 2014

La foi chrétienne « nuit gravement à la santé mentale »

Le pasteur kazakh Bakhytzhan Kashkumayev, de l’église de la grâce à Astana, dûment enregistrée, surveillée, estampillée, par les autorités, a été condamné à quatre ans de réclusion pour avoir « causé de graves troubles mentaux » à une femme qui a dû être internée dans un hôpital psychiatrique pour « schizophrénie paranoïaque ». Les juges ont repris à leur compte l’accusation selon laquelle le pasteur « conduit une organisation religieuse qui porte atteinte à la santé des individus au travers de l’extrémisme religieux ».

Le pasteur fait appel. Pour son avocat, c’est « l’un des cas les plus étranges jamais rencontrés en termes de légalité ». En effet. Naguère, c’est le pasteur qu’on mettait en hôpital psychiatrique…

Commentaires

Entièrement conforme aux prophéties de soeur Bèghe...

Écrit par : marie | 04 mars 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.