04 janvier 2014

L’Irak décomposé

Il y a eu au moins une centaine de morts, dont 71 combattants d’Al Qaïda, hier dans la province irakienne sunnite d’Al-Anbar. Au terme des combats entre l’Etat islamique en Irak et au Levant et les milices tribales appuyées par les forces de sécurités gouvernementales, Al Qaïda a pris le contrôle total de la ville de Fallouja et partiel de la ville de Ramadi (où les combats avaient commencé lundi dernier). Fallouja a été déclarée Etat islamique.

Selon les chiffres de l’ONU, il y a eu l’an dernier en Irak près de 1.100 civils tués par mois. Un record depuis 2007.

Un grand bravo à George W.

13:11 Publié dans Dans le monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : irak

Commentaires

Et des applaudissements au prix nobel de la paix Obama qui ne fait guère d'efforts pour réparer les dégâts , bien au contraire.

Écrit par : stephe | 04 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

de grands hommes

Écrit par : Will | 04 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

La guerre de 2003 a été une catastrophe humanitaire et géopolitique. Quelle honte pour ceux qui ont soutenu cette opération. Le nombre de souffrances physiques et morales amenées par cette guerre est immense. Quelle décision folle !
L'Irak était un Etat artificiel. Pour que l'ordre y règne, soit un nouvel homme fort imposera sa dictature et rétablira l'ordre, mais c'est peu probable ; soit l'Irak sera partitionné et une forme d'ordre pourra s'installer dans chaque Etat qui en sera issu issu. Pour embêter les Turcs et ralentir (peut-être) leur entrée dans l'UE, il serait bon et aussi légitime que les Kurdes irakiens aient leur propre Etat indépendant, cela les déstabiliserait. Ce qu'il faut surtout souhaiter c'est que les Chrétiens s'en sortent. L'idéal serait qu'ils se regroupent et créent une région autonome ; les chrétiens libanais ne s'en sortent qu'en existant politiquement et militairement. Cela peut paraître utopique mais la politique permet parfois de réaliser certaines utopies. A condition d'être fort, fier de son identité et solidaire.

Écrit par : P.R. | 04 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Un grand bravo pas à Bush mais à l'idiosyncrasie américaine.

Écrit par : amédée | 04 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.