11 octobre 2013

C’est vraiment à ça qu’on les reconnaît

François Hollande ose tout. Il a même osé déclarer que l’attribution du prix Nobel de la Paix à l’OIAC (organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques) était une « consécration » de l’action engagée par la France « depuis plusieurs semaines » (concernant la Syrie)…

Commentaires

il rêvait des lauriers de chef de guerre de Sarkozy, il se console en se déclarant grand diplomate

Écrit par : théofrède | 12 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire