25 mars 2011

Sarkozy va faire la guerre partout…

Lors sa conférence de presse, hier en marge du sommet européen, Nicolas Sarkozy a affirmé que la résolution 1973 de l'ONU avait créé un précédent légal et politique sur la "responsabilité de protéger". Et il a notamment déclaré à propos de la Syrie :

"Chaque dirigeant doit comprendre, et notamment chaque dirigeant arabe, doit comprendre que la réaction de la communauté internationale et de l'Europe sera désormais chaque fois la même : nous serons aux côtés des manifestants pacifiques qui ne doivent pas être réprimés par la violence. Dans toute démocratie il y a des manifestations et il peut y avoir des violences. Mais dans aucune démocratie on ne peut accepter que l'armée soit engagée à tirer à balles réelles sur des manifestants. C’est la position de la France et elle ne variera pas quels que soient les pays concernés."

Mais après il a suggéré que la Côte d’Ivoire, où Gbagbo a fait tirer à l’artillerie lourde sur un marché, serait le prochain pays à faire l’objet d’un vote de l’ONU pour une intervention…

16:27 Publié dans Sarkozy | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Quid alors dans nos banlieues si des manifestants refusaient l'état de droit de la république? Mais je fais du mauvais esprit car tout va très bien, tout va très bien...

Écrit par : ema | 25 mars 2011

Répondre à ce commentaire

sortez le clown!

Écrit par : jipe | 26 mars 2011

Répondre à ce commentaire

Non, Sarkozy ne va certainement pas faire la guerre partout. Mais il veut surtout sauver les apparences de ses prétendues bonnes intentions. Et les médias de l’UE continent de marcher dans ce même pas et de tromper le public avec des simplifications malhonnêtes concernant la situation et les événements véritables en Libye.

La folie est loin de s’arrêter, au contraire, elle ne vient que de commencer vraiment.
Cette nuit s’est faite une première attaque à Ajdabiya, suite à une coopération entre les rebelles fondamentalistes, Al Qu’aida, l’OTAN, et les forces aériennes de USA.

Alors qu’en Afghanistan l’Occident combat les Talibans fondamentalistes et que les militaires sont dans ce pays victimes de leurs attaques suicidaires, en Libye ces mêmes fondamentalistes sont leurs alliés, pour combattre la grande majorité du peuple Libyen, qui sont les véritables manifestants pacifiques et fidèles à Kadhafi !

Car la Libye était jusque maintenant le pays Africain avec le plus haut standard de vie, le seul pays où les revenus du pétrole ont été employés pour de développement de tout le monde. Et c’est ce peuple paisible qui réussissait son développement extraordinaire (toutes les familles ont une habitation et une auto et disposent de confort moderne, tout le monde est bien nourri, bien habillé et éduqué, le revenu par tète d’habitant est plus haut qu’au Royaume Uni (!), il y a de plus en plus d’hôpitaux et d’infrastructures médicales et de santé, etc. ) qui maintenant est attaqué lâchement, sans avoir eu un simple mot au chapitre international.
Que Kadhafi aie pu fait beaucoup de bien dans son pays pour la majorité des Libyen, est une vérité qui coute que coute doit être exclue des médias européens.

L’avenir est facilement à prévoir : Une fois que les fondamentalistes (auxquels bientôt l’occident a l’intention d’offrir une grande quantité d’armes modernes), auront le pouvoir, la Libye peut devenir, comme l’Iran, le Pakistan et l’Afghanistan, un nouvel état fondamentaliste, avec accès aux plus riches sources de pétrole de toute l’Afrique. Assez riche, assez puissant et situé tout près, pour d’une bouchée soumettre et anéantir toute l’Europe. Car le scorpion pique celui qui l’aide à sortir du feu !

De développement du peuple Libyen, des pays pauvres d’Afrique (un des grands objectifs de Kadhafi), il n’y aura, il va de soit, plus question. Ce qui était d’ailleurs déjà construit pour les peuples Africains dus sub-Sahara et dus Sahel, est maintenant aussi en train de passer sous le rouleau compresseur occidental.

Bravo à nos politiciens occidentaux qui surtout sont soucieux de leur agenda personnel !

Écrit par : Lise | 26 mars 2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire