Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un été tranquille à Grenoble

A propos des terrifiantes émeutes de Grenoble, on relira avec intérêt ce communiqué du maire, Michel Destot, daté du 30 avril :

 

Grenoble tranquil 'été : Prévention des risques et promotion du mieux "Vivre ensemble"

Pour la deuxième année consécutive, la Ville de Grenoble en partenariat avec La Mutuelle Des Etudiants relance le dispositif "Tranquil'été".

En effet, l'été dernier du mois de juin au mois de septembre, un dispositif de prévention des conduites à risque des jeunes et de promotion de la cohabitation avec les résidents du centre ville a été mis en place. Après cette première expérience et une évaluation très positive, cette démarche est reconduite et développée.

Ainsi, depuis hier soir et jusqu'en octobre, des équipes de jeunes gens identifiables grâce à des tenues spécifiques, sillonnent les rues des quartiers du centre ville afin de prévenir les conduites à risques de leur pairs et promouvoir le mieux "vivre ensemble".

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la charte de la vie nocturne que la Ville de Grenoble mène en collaboration avec les pouvoirs publics, les associations d'habitants et les établissements recevant du public la nuit.

(Via F.Desouche)

Lien permanent Catégories : Banlieues 1 commentaire

Commentaires

  • Pour parfaire le tout, allez à la fin de la page du blog, et vous y verrez trois colonnes, dont voici les titres : A la une du monde.fr, A la une de Libération.fr et à la une du Figaro.fr. Bref, le politiquement correct jusqu'au bout ! Autre chose, la phrase "... des équipes de jeunes gens identifiables grâce à des tenues spécifiques, sillonnent les rues des quartiers du centre ville afin de prévenir les conduites à risques de leur pairs et ..." Outre la faute d'orthographe, l'auteur de ces lignes affirme qu'il existe des gens à conduite à risques, personnes parfaitement identifiées, puisque pairs de jeunes gens chargés de prévenir lesdites conduites.

Écrire un commentaire

Optionnel