09 décembre 2008

La CCI de l’Essonne et l’ouverture des supermarchés le dimanche

La Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de l'Essonne se prononce contre la généralisation et l'obligation de l'ouverture des commerces le dimanche, soulignant que même un simple assouplissement de la loi actuelle serait "désastreux pour le petit commerce".

"Toutes les études montrent qu'un emploi créé dans la grande distribution en détruit trois dans le commerce de détail", écrit la CCI dans un communiqué.

"Les petites enseignes n'ont pas les ressources financières et humaines nécessaires à la mise en place du travail le dimanche."

En outre, "ouvrir le dimanche ne ferait que modifier la répartition des achats dans la semaine, sans engendrer de chiffre d'affaires supplémentaire, le pouvoir d'achat n'étant pas extensible."

La CCI rappelle que le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc) a récemment estimé dans un rapport que 6.800 emplois disparaîtraient si 40% des hypermarchés ouvraient le dimanche, et 16.200 s'ils ouvraient tous.

Dans l'Essonne, l'ouverture dominicale des grandes surfaces aurait un impact encore plus important, car on y trouve la plus forte densité commerciale en hypermarchés en Ile-de-France (160m2 pour 1.000 habitants, contre 144 au niveau national), précise la Chambre de commerce et d'industrie.

Commentaires

Nous devrions faire à nos dirigeant un stage de terrain quotidien durant 2 ans
Sans passe droit aucun

Pour leur apprendre à compter

comme il se doit

la valeur travail d'un homme

Dans toutes les catégories professionnelles





http://psychanalysepoesiepeintureart.hautetfort.com/archive/2008/09/23/psychanalyse-marie-lise-ehret-poesie.html

Écrit par : Marie-Lise EHRET | 07 juin 2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire